Compagnie En Aparté & N. Tourney - Strip



STRIP tells a story of youth. It is a shared vertigo: the fear of emptiness, the fear of death. The characters are ready to do anything to feel alive, and are in search of thrills and adrenaline. They decide to put their bodies in action and test their limits, obeying their impulses and indulging in what is most organic, drive and intimate.
Crossings between spoken words, pop experiments, radio play, electronic protocol: music for STRIP is hybrid, even driving. At the rate of a writing on stage, an album that questions the contours of theater music.

***



STRIP raconte une histoire de jeunesse. C’est un vertige partagé : la peur du vide, la peur de la mort. Les personnages sont prêts à tout pour se sentir vivants, et sont en quête de sensations fortes et d’adrénaline. Ils décident de mettre leurs corps en action et de tester leurs limites, obéissant à leurs pulsions et se laissant aller à ce qu’il y a de plus organique, pulsionnel et intime.

Croisements entre spoken words, expérimentations pop, pièce radiophonique, errance électronique : la musique pour STRIP se veut hybride, voire motrice. Au rythme d'une écriture de plateau, un album qui interroge la musique pour théâtre.

Compagnie En Aparté & Nicolas Tourney, STRIP, Snow in Water Records 2019, 16 titres.


***




C’est une histoire de jeunesse. C’est une prise de risque. C’est une nécessité. C’est une histoire d’amour et l’impossibilité d’en donner. C’est un besoin de contact et la peur du toucher. C’est un combat contre la mort. C’est un combat pour exister. Il faut souffrir pour ressentir. Il faut s’enivrer pour atteindre le plaisir. Il faut combattre la peur et la mort. Il faut exiger l’impossible. Il faut exiger l’immortalité.



STRIP raconte l’histoire d’une jeunesse influencée par le numérique et la pornographie. La pornographie comme unique modèle, devient un mode d’emploi. Personne n’explique comment faire : comment fait-on l’amour ? D’autres outils servent à communiquer sans avoir à se regarder et, peut-être, rendent la communication plus simple.

Il faut oser dire. Il faut oser écrire. Il faut essayer. Il faut devenir un objet de désir. Il faut un modèle à copier. Il faut contrôler son image.

STRIP raconte l’histoire d’une jeunesse qui rêve d’un amour idéal. L’histoire de deux personnages qui voudraient être acceptés avant même de se dévoiler. Un homme et une femme se provocant, sans se comprendre. C’est un amour égoïste et nécessaire. Chacun d’entre eux hisse des barrières, des murailles, plus hautes que son existence. Tous deux sont terrés, chacun d’un côté. Enfouis dans les tranchées, ils hésitent à aller au front.

Il faut du courage pour aimer. Il faut du courage pour faire l’amour. Il faut du courage pour rencontrer. Parce que ça implique d’être seul face à l’autre. Parce que ça implique de lâcher prise. Parce que ça compte.

(texte : Marie-Lise Hébert)

Articles les plus consultés

Image

Seuil Optique - Sparks